La fabrique du consentement

Comment manipuler les foules et aboutir au consentement à des choix qui vont à l'encontre du bien commun

 

 

Projection du film Propaganda, la fabrique du consentement suivie d'un débat le 19 janvier. Cette rencontre citoyenne prolonge la série qui depuis quatre ans a abordé les thèmes de la démocratie et de la citoyenneté. Le moment actuel ouvre une aire d'échanges sur les différents aspects de ces questions, cette rencontre s'inscrit dans cette perspective. 

Il s'agit là de prendre connaissance des techniques qui visent à manipuler les foules et conduire une population à adhérer à des choix qui servent les intérêts de petits groupes au détriment du bien commun. Nous sommes au vif d'un constat actuel, et d'une réaction qui témoignent des effets catastrophiques d'une telle manipulation. Ces techniques ont pour conséquences la déstabilisation de l'équilibre démocratique, la faillite du contrat social, la soumission de la majorité aux intérêts d'une minorité avec comme corolaire une déstructuration du tissus social et le développement d'un pouvoir totalitaire. 

Ces pratiques ne sont pas récentes, elles se sont structurées et ont été théorisées à la fin du XIXè siècle, c'est ce que met en évidence le documentaire projeté. Au fil des années, elles se sont perfectionnées sachant intégrer à leur fin les techniques apparues depuis. Nous sommes confrontés ici à l'arsenal  que met en place la perversion qui anime les projets dont ces manipulations sont les servantes. 

L'organisation des pouvoirs, la répartition des fonctions, les déséquilibres financiers, les inégalités diverses témoignent de ces pratiques lorsqu'elles construisent les discours qui les justifient et obtiennent un consentement arraché par de fausses vérités, des expertisent tronquées, de pseudo évidences et autres détournements.

Le débat ne fait là que s'ouvrir, nous allons le poursuivre

 

 

Publié dans Rencontres citoyennes

Incription à la newsletter de SudBabote Restez informé !

fgsegezrg