Carmen SANTANA

architecte, urbaniste archikubik, Barcelone

Les étapes de la réflexion ou de la réalisation. Tout au plus sont-ils informés et de façon incomplète sur le strict minimum que les différents acteurs veulent bien leur concéder. En un mot les habitants sont jugés incompétents et sont traités de manière infantile. Une architecte, Carmen Santana, nous propose une autre approche. Voici ce qu'elle peut soutenir publiquement :

«On parle beaucoup de nos jours des villes intelligentes, ces villes intelligentes qui sont faites surtout par les vendeurs de tubes, les vendeurs de réseaux …mais… la ville n’est pas seulement un système performant qui gère les flux ou qui gère le trafic, c’est aussi des habitants qui y habitent, nous, nous tous…….On travaille pour une ville … où vivent…des personnes.

Ça serait intéressant de ne plus parler d’usagers ou de consommateurs mais d’habitants, de personnes. Pour la première fois de l’histoire ces habitants sont connectés et sont connectés en réseau c’est-à-dire qu’ils ont le droit à la parole, c’est-à-dire qu’ils ont le droit d’intervenir, c’est-à-dire qu’ils ont du pouvoir. On a du pouvoir. De plus en plus de politiques aujourd’hui le savent et il y a aussi que les mouvements sociaux peuvent arrêter des projets donc il est très intéressant, il est absolument indispensable aujourd’hui de les mettre dans nos réflexions urbaines qu’on mène en amont.»

 Regardez la conférence qu’elle a donnée au Pavillon de l’Arsenal à Paris le 13 décembre 2013, c’est très enrichissant; puis réfléchissez aux situations qui sont les nôtres. M. Saurel a demandé que l’aménagement d’une ZAC à Montpellier soit confié à cette femme. Eh bien oui, nous y souscrivons.


Conférence Carmen Santana, architecte urbaniste... par Pavillon-Arsenal

Publié dans Z.A.C. Saint Roch

Incription à la newsletter de SudBabote Restez informé !

fgsegezrg